Canaries

En Bref…

Les Îles Canaries sont situées en face de la côte nord de l’Afrique et sont baignées par l’océan Atlantique. Cette communauté autonome insulaire comprend sept îles majeures : Tenerife, Fuerteventura, Gran Canaria, Lanzarote, La Palma, la Gomera et el Hierro ; et d’autres îles mineures, comme entre autres les îles de Graciosa, Alegranza et Lobos.

Villes principales : Las Palmas, sur l’île de Gran Canaria; Santa Cruz de Tenerife, La Laguna, sur l’île de Tenerife
Superficie : 7 447 km²
Altitude Max.: 3 718m (le pic de Teide, à Tenerife)

Langue parlée : Espagnol
Nombre d’habitants :  2 075 968 hab
Densité :  272 hab/km²
Taux de chômage :  5,4%

Monnaie : EURO (€)
Heure : GMT

Économie

L’économie de l’archipel repose sur l’agriculture, la pêche et le tourisme. Le secteur tertiaire représente 75% de l’économie.

Les principales ressources agricoles (seul 10% de la surface des îles est cultivée) sont les fruits (bananes, agrumes, pêches, figues), les légumes (tomates, oignons, pommes de terre), la canne à sucre, les céréales, la vigne (production vinicole) le tabac. Ces produits sont exportés essentiellement vers l’Espagne et l’Unioneuropéenne.

Hormis le textile et l’agroalimentaire, l’industrie est surtout développée dans les activités portuaires et le raffinage de pétrole (la “Refinería de Petróleo en Santa Cruz de Tenerife” est la plus grande raffinerie d’Espagne)

L’activité des ports de Santa Cruz et de Las Palmas bénéficie de leur rôle d’escale (port franc, ravitaillement en combustible).

Le tourisme constitue une ressource très importante. Les îles Canaries sont une des destinations privilégiées des vacanciers d’été et d’hiver.

Histoire

Connues des Carthaginois, et probablement des Phéniciens, sous le nom d’îles Fortunées (Fortunatae Insulae), fréquentées par les navigateurs arabes à partir du XIIe siècle, les Canaries furent considérées par les Européens comme des îles de légende jusqu’à leur redécouverte, en 1334, par des marins français.

Longtemps disputées entre le Portugal et l’Espagne, les îles furent définitivement reconnues possessions espagnoles par le traité d’Alcáçovas, conclu en 1479. La conquête des îles par les Espagnols s’acheva à la fin des années 1490.

Après la fondation de l’Amérique espagnole, les Canaries devinrent un relais entre l’Europe et le Nouveau Monde. Elles subirent de nombreux assauts de la part des Anglais. En 1902, un mouvement autonomiste fut réprimé par les armes.

Les Canaries, furent partagées en deux provinces en 1927. Aujourdh’ui, la communauté autonome compte deux provinces : l’une est celle de Santa Cruz de Tenerife (constituée des îles de Tenerife, de La Palma, de la Gomera et de el Hierro), dont la capitale est Santa Cruz de Tenerife; l’autre est celle de Las Palmas (constituée des îles de Gran Canaria, Lanzarote et Fuerteventura), dont la capitale est Las Palmas de Gran Canaria.

La communauté autonome des Canaries a été créée en 1978 lorsqu’un système semi-fédéral fut mis en place par la Constitution de 1978. Le Statut d’Autonomie des Îles Canaries fut adopté en 1982. Le gouvernement autonome des Canaries se compose d’un président, d’un vice-président et de plusieurs consejerías (ministères). La capitale de la communauté autonome des Canaries est, en alternance, Las Palmas, sur l’île de la Grande Canarie, et Santa Cruz de Tenerife, sur l’île de Tenerife.

Géographie

Les Canaries est un archipel constitué de sept îles principales : Lanzarote , Fuerteventura et la Grande Canarie forment la province de Las Palmas. Tenerife , La Palma, La Gomera et El Hierro forment la province de Santa Cruz. De caractères géologiques et de configurations trés différentes, ces îles sont cependant toutes d’origine volcanique. Le point culminant de l’archipel est le pic de Teide (3 718 m), volcan actif, à Tenerife, plus haut sommet d’espagne !

A ces 7 îles il faut ajouter des iles secondaires : La Graciosa, Algranza, Montana Clara Roque del Oeste, qui forment l’archipel de Chinijo.

Bien que le climat correspondant à sa latitude soit de type désertique, la réalité est autre : parce qu’elles sont situées au milieu de l’Atlantique, qu’elles sont balayées par les vents alizés, qu’elles ont un relief si particulier et aussi en raison des courants marins qui baignent leurs côtes, les Îles Canaries jouissent d’un doux climat. La température moyenne annuelle est de 24 degrés centigrades (avec de faibles oscillations) sauf en montagne, où elle est inférieure.
L’humidité n’est forte que dans les îles orientales (Lanzarote, Fuerteventura). L’essentiel des précipitations tombe en hiver. Les rivages méridionaux de la Grande Canarie et de Tenerife subissent l’influence desséchante des vents africains. Les zones situées en dessous de 400 m d’altitude montrent une végétation typique de l’Afrique du Nord. Les espèces les plus caractéristiques sont le dattier, le dragonnier, le cactus, le laurier et l’eucalyptus.
Source : Microsoft Encarta 2005