Maurice

En bref

Ville principale: Port-Louis
Superficie: 2 040 km²
Altitude Max.: 828m (piton de la Petite Rivière Noire)

Langue parlée : Anglais
Nombre d’habitants: 1 210 000 (2003)
Densité: 593 hab/km²
Taux de chômage: 8,7% (juillet 2004)

Monnaie : Roupie mauricienne
Heure : GMT +4

Économie

L’économie de Maurice est de tradition agricole : l’exploitation de la canne à sucre occupe plus de la moitié des terres cultivées, et l’île produit également du thé, des arachides, du tabac et des légumes.

Le secteur agroalimentaire (raffineries de sucre, boissons, etc.) permet d’importantes exportations de sucre et de mélasse, mais l’économie de l’île repose de plus en plus sur le textile, qui a connu un grand essor dans les années 1980.

Maurice est le premier producteur mondial de pulls en laine.

Au cours de la décennie précédente, Maurice a commencé son ouverture au tourisme et aux capitaux étrangers (création, en 1970, d’une zone franche qui accueille plus de 500 entreprises et d’un Bureau d’investissement en 2001, destiné à faciliter les investissements étrangers).

L’industrie touristique s’est considérablement développée deppuis 15 ans. En 1998 environs 600.000 touristes ont visités l’île, venant des quatre coins du monde.

Histoire

Bien que peuplée depuis moins de quatre cents ans, Maurice a probablement été visitée par les Arabes avant le Xe siècle, par les Malais au début du XVe siècle et par les Portugais au début du XVIe siècle.

Elle est encore déserte lorsque les Hollandais la baptisent Mauricius, en 1598, en l’honneur de Maurice de Nassau, alors stathouder des Pays-Bas. Ils y établissent quelques colonies au cours du XVIIe siècle, mais abandonnent l’île en 1710. Cinq ans plus tard, les Français en prennent possession et la renomment « îsle de France ».

Conquise par les Britanniques en 1810, au cours des guerres napoléoniennes, puis cédée officiellement au Royaume-Uni en 1814, l’île reprend le nom de Maurice.

Indépendante depuis 1968, Maurice est devenue une république en mars 1992. Membre de l’Organisation de l’unité africaine (OUA), Maurice bénéficie d’un accord spécial avec l’Union européenne, dans le cadre des conventions de Lomé.

Géographie

Maurice avec ses îles voisines forment l’archipel des Mascareignes à environ 855 kilomètres de Madagascar, dans le sud-ouest de l’océan indien.

D’origine volcanique, l’île s’élève, à partir d’une plaine basse située au nord, jusqu’à un plateau central couvert de plusieurs lacs et d’où partent de nombreux cours d’eau. Le Sud, essentiellement montagneux, culmine au piton de la Petite Rivière Noire (828 m).

L’île est presque encerclée de récifs de corail, mais Port-Louis, la capitale, possède un excellent port accessible aux navires de haute mer.

Le climat est tropical, généralement humide, avec une température moyenne de 26,7 °C sur la côte, mais plus basse sur le plateau central, où l’on enregistre aussi les plus fortes précipitations (5 080 mm par an, en moyenne). De violentes tempêtes cycloniques sont fréquentes durant la saison chaude, de décembre à avril.

Le sol, relativement fertile, constitue la principale ressource naturelle.

Source : Microsoft Encarta 2004