EDITO SEPTEMBRE 2008 : L’avenir de l’O.N.G. COEDADE RUP se prépare dès maintenant

Par Philippe PERNET, Président-Fondateur de l'O.N.G. COEDADE RUP

Une délégation de l’O.N.G. COEDADE RUP est actuellement en mission aux Antilles Guyane.

http://www.coedade.org/site/wp-content/uploads/image/PP2.JPG         Il s’agit dans un premier temps, de solder financièrement les Troisièmes Assises qui se sont tenues avec succès, en novembre 2007 en Guadeloupe, et en parallèle, de préparer l’organisation des Quatrièmes Assises de l’Energie et du Développement Durable de 2009.

        Sur le premier point, nous devons tirer les enseignements qui s’imposent. Ces rencontres inter RUP initiées depuis 2001 par le COEDADE ne peuvent se tenir qu’avec le soutien des institutions régionales, nationales, européennes et désormais internationales. Or, si tous s’accordent pour saluer cette initiative, force est de constater que certaines « contraintes » administratives mais aussi politiques, humaines… s’avèrent être un frein considérable pour la réalisation pérenne d’un tel évènement.  Il est très dommageable par exemple que des mois après la tenue des Assises, certaines subventions ne soient toujours pas honorées…

 

 

L’O.N.G. COEDADE RUP est aujourd’hui composée exclusivement de bénévoles, tous engagés et convaincus. Et le résultat se mesure chaque fois lors du bilan, très positif, des Assises tenues. Que ce soit en 2001 à la Réunion, en 2004 aux Açores ou dernièrement en 2007 en Guadeloupe.

Mais ce succès à un prix qu’il nous faut assumer avec lucidité. Un ajustement de nos structures est désormais inéluctable pour faire face aux nouvelles responsabilités qui nous incombent.

Cet ajustement se traduit déjà par une réflexion sur comment intégrer des salariés au sein de l’O.N.G.

Aussi, concernant l’organisation des prochaines et Quatrièmes Assises, il nous semble primordial de partager les responsabilités. On ne peut pas à la fois réclamer plus d’initiatives citoyennes, applaudir et encourager des initiatives telles que la nôtre sans mettre en place en amont un vrai accompagnement sur le plan humain, intellectuel et surtout financier.

              C’est la deuxième raison de notre présence aux Antilles Guyane. Les prochaines Assises, ne se tiendront qu’avec le soutien déterminé et contractualisé des institutions qui nous accompagnent et de garanties financières fortes, pour nous permettre d'honorer nos engagements, en temps et heure.

              Des nouveautés sont à prévoir pour cette quatrième édition. Nous travaillons notamment sur la mise en place de débats réalisés en visioconférence pour permettre la participation d’un public encore plus large. Moyen de communication contribuant à lutter contre le réchauffement climatique puisqu’il évite des déplacements de personnes.

              Il est aussi question d’annoncer le lancement des Assises en Martinique, avec la signature officielle de la « Charte d’écodéveloppement dans la Caraïbe » – qui est la suite de l’atelier 4 initié lors des dernières Assises – et de les tenir en Guyane. Les discussions sont en cours avec les autorités compétentes de ces Régions…

             Nous allons lancer, via le Forum de l'O.N.G, un appel à idées, ouvert à tous, pour enrichir la réflexion sur l’organisation des prochaines Assises de 2009. Nous en tiendrons compte pour la réalisation de cet évènement.

L'O.N.G COEDADE RUP est un véritable outil au service de chaque citoyen des RUP.

C’est le fondement de son existence.

Une réponse à EDITO SEPTEMBRE 2008 : L’avenir de l’O.N.G. COEDADE RUP se prépare dès maintenant

  1. Ping : Edito de septembre 2008 : Par Philippe PERNET, Président Fondateur O.N.G. COEDADE RUP - O.N.G. COEDADE RUP

Les commentaires sont fermés.